L’Attirail

L'ATTIRAIL photo de S.Vincenti
L’ATTIRAIL photo de S.Vincenti

Fondé en 1994 par Xavier Demerliac et Jean-Stéphane Brosse, le groupe invente alors une musique acoustique imaginaire sans frontières et sans racines mais aux multiples influences : Nino Rota, Ennio Morricone, 3 Mustaphas 3, Les Négresses Vertes, Goran Brégovic, Pascal Comelade, Les Pires.
Pionnier dans les mélanges européens et balkaniques, les albums de L’Attirail sont pensés comme des road-movies musicaux, des invitations au voyage sans destination précise, juste avec l’idée de partir et l’envie de créer des ponts, entre l’Est et l’Ouest, entre puristes de la tradition et adeptes de la modernité.
Après 6 albums à construire une Europe virtuelle allant de Paris à la Mer Noire, des Balkans à l’Asie Centrale, le groupe enregistre à partir de 2009 une trilogie du Grand Ouest aux accents mexicano-rock. On passe ainsi de l’Ouest originel (Wilderness) à l’Ouest sans foi ni loi (Wanted Men) et enfin à l’Ouest pacifié (Wire Wheeels).
A partir de La route intérieure (2015) se dessine une synthèse des 2 grandes périodes discographiques de L’Attirail, un pont naturel entre l’Est et l’Ouest, la vieille Europe et le nouveau Monde.
Impossible d’évoquer l’histoire de L’Attirail sans parler de cinéma et de musiques à l’image. Le groupe a enregistré plusieurs BOF de cinéma (Mon Meilleur Ami, Peau Neuve) et aussi de téléfilms (Tout est Permis, Charmants Voisins …).
Sa musique est régulièrement utilisé dans des longs métrages (dernièrement une partie de la BOF de My Sweet Pepper Land, western kurde), des bandes annonces (Taxi Téhéran), des documentaires et des publicités (Microsoft, Amora …).
L’Attirail a aussi enregistré plusieurs musiques de spectacle (Cie Jérôme Thomas, Cie L’Eolienne …) et des albums d’illustration sonore (Kosinus Records).
Depuis 2008, L’Attirail crée un ciné-concert par an en partenariat avec Cannes Cinéma et joue régulièrement sur des films muets allant du burlesque au fantastique dans des festivals, des théâtres et des cinémas.

 

Album

L'ATTIRAIL, La Part du Hasard
L’ATTIRAIL, La Part du Hasard

« La Part du Hasard »
L’ATTIRAIL
Les Chantiers Sonores / CSB Productions
L’Autre Distribution (octobre 2017)

Ce onzième album aborde une double thématique, le voyage et le jeu, avec en fil directeur une très longue partie de poker à rebondissements dans un train traversant le Mexique à la fin du 19ème siècle. Qu’ils soient tricheurs ou pas, indiens, mexicains ou sudistes, ils tentent tous leur chance et parfois leur vie dans un existentialisme du hasard.
 
 

 
 

Vidéo


 

 

Site officiel

Pour tout savoir sur L’Attirail : lattirail-groupe.com